Le ménage, une source d'apprentissages insoupçonnée !


Des tâches sans intérêt ?

Qui a dit que les tâches du quotidien étaient sans intérêt pour les enfants à Haut Potentiel Intellectuel? Selon une étude américaine de 2002 effectuée auprès de 84 enfants, "plus que leur mode d'éducation ou leur QI, la participation des enfants à des tâches domestiques à l'âge de 3 ou 4 ans s'avère être le critère le plus pertinent pour déterminer leur réussite plus tard - définie par de meilleures relations avec leurs proches, de meilleurs résultats scolaires et l'indépendance économique[1] ".

Des compétences développées !

Aussi, profitons-en pour en faire le ménage ensemble, car c'est un moment pour parler en coeur à coeur avec ses parents qui se rendent disponibles. C'est le sentiment d’être unique, de ne pas partager avec les autres ce moment-là. On pourra en profiter pour faire des surprises aux autres, comme une pâtisserie.


La famille c'est une équipe

C'est aussi un moment de qualité avec ses enfants fédérés autour d'une activité commune : on peut même mettre de la musique pour toute la famille. Mine de rien, on développe l'attention aux autres car on s'entraide, le but c'est de finir vite et tous ensemble ! On ne laissera donc pas notre zèbre se mettre à part, car c'est aussi par sa contribution qui fait partie de l'équipe qu'est la famille!


Confiance en soi

Faire le ménage ensemble développe le sens des responsabilités : quand on a passé la matinée à tout nettoyer, on n’a pas envie de salir tout de suite !

Cela renforce la confiance en soi : on compte sur eux pour que les choses soient faites et ils les font. C'est l'occasion de prendre des initiatives : choix du menu, de l’assaisonnement, de laver ceci ou cela… Ils sont fiers d'avoir contribué à l'oeuvre commune, d’avoir participé au bien-être de tous.


Persévérance

C'est aussi un renforcement du sens de l’effort, de la persévérance, ce qui est bienvenu pour nos enfants à HPI. De plus, l'enfant jouit d'une valorisation immédiate car il en voit le résultat. On pourra aider l’enfant à mener sa tâche du début à la fin : là encore, c’est une faculté à développer chez les enfants à HPI.


Apprendre à être autonome

C'est là une opportunité d'apprendre un savoir qui n’est pas scolaire, de faire des exercices de motricité fine, d'apprendre à s'organiser, à procéder avec méthode, dans un certain ordre.

Se recentrer sur le corps

Enfin c'est l'occasion de faire de l'exercice physique, d'être présent à ses sensations ; cela permet de se changer les idées et d’arrêter les ruminations, ou le cerveau qui va à 100 à l’heure, de couper court aux pensées en arborescence.


Et puis... Vous aurez une maison propre! Alors… Au travail les enfants ! Puisque c'est pour votre bien !


[1]Le Monde, 20/04/2015

Notre kit à télécharger

Vous recevrez notre Kit pour réenchanter le quotidien avec votre famille à HPI. Vous y trouverez une palette d’outils avec leur mode d’emploi.

Vous rejoindrez aussi notre liste de diffusion, qui reçoit (sans vous en inonder) notre actualité : dates de nos conférences et ateliers, nouveaux outils, nouvelles idées pour vous