Fermeté et bienveillance


L'éducation positive, bienveillante, appelez-là comme vous voulez, déferle dans les familles.

Le hic, c'est que l'on oublie fréquemment la fermeté, le cadre qui va avec pour que les enfants aillent bien, se sentent en sécurité.


L'autre jour, en rendez-vous avec une maman d'un enfant un peu "hors cadre", cette dernière me dit "On fait comme il faut, on l'élève sans contrainte". Ce à quoi j'ai répondu : "Donc, en voiture, au feu rouge, que faites-vous ?".


Nul n'est censé ignorer la loi

Quelques que soient nos spécificités, différences, handicaps, nous sommes tous soumis aux mêmes lois. Pire que ça, "nul n'est censé ignorer la loi".

Si nous n'avons pas perpétuellement (et heureusement) le nez dans nos codes civils, il demeure que nous avons, en tant que parent, à faire comprendre à nos enfants que cette loi s'applique à tous, à commencer par nous. Là aussi, c'est dans la loi 😏 !

En donnant l'exemple, la moitié du travail éducatif est déjà faite !


Mais comment l'expliquer à mon enfant HPI ?


Mais comment faire comprendre le rôle de la loi ? Des règles ? Surtout à un HPI qui ne va pas vous laisser tranquillement faire la loi sans en comprendre le sens.


C'est une maman de l'un de nos groupes de partage d'expérience que nous allons citer ici. Voici la réponse qu'elle avait apporté à son fils. "La loi est faite pour protéger le plus faible, pour vivre ensemble de manière correcte sinon ce serait la loi du plus fort, la loi de la jungle. Voilà pourquoi nous la respectons."


Vous pouvez d'ailleurs, avec votre enfant, jouer à imaginer ce qu'il se passerait si telle ou telle loi n'existait pas, cela lui permet de mieux comprendre.


Il en est de même pour tous les règlements que rencontrent nos enfants : code de la route, règlement de l'école, règlement de copropriété, règles de la maison...

Elles sont toutes là pour garantir que cela se passe bien pour chacun.


Donner du sens


Prenez un carton plat, posez une bille, qui représente l'enfant, et laisser la bille évoluer. Elle ne va avoir de cesse de tomber. Il n'y a pas de cadre. Elle ne peut pas faire autrement. C'est exactement ce qu'il se passe quand votre enfant n'a pas de cadre. Il va essayer de sentir indéfiniment jusqu'où aller et tomber, faute de repères stables et fixes.


Pour certains parents, la tentation est inverse, comme une bille enfermée dans une petite boîte, l'enfant est soumis à tellement de lois, de règles, d'exigences, qu'il n'a plus d'espace pour respirer. Alors soit il se soumet, s'éteint, soit au contraire il se "cogne" contre les parois à chaque instant et c'est irrespirable pour tout le monde !


Fixer un cadre, c'est fournir des repères à l'enfant, de quoi "moins tomber", des tuteurs contre lesquels grimper mais aussi un espace de liberté suffisant. Une sorte de plateau avec des rebords !


Donc, oui, c'est important que nos enfants puissent exprimer leurs besoins, leurs émotions, ET ce n'est pas moins important que tout cela aie lieu dans un cadre.




Notre kit à télécharger

Vous recevrez notre Kit pour réenchanter le quotidien avec votre famille à HPI. Vous y trouverez une palette d’outils avec leur mode d’emploi.

Vous rejoindrez aussi notre liste de diffusion, qui reçoit (sans vous en inonder) notre actualité : dates de nos conférences et ateliers, nouveaux outils, nouvelles idées pour vous