top of page

Enfant atypique : la visite au musée, un challenge familial?

Dernière mise à jour : 29 févr.


enfant dans une salle de musée

Vous avez des enfants à HPI, TDAH ou autres atypismes.

Et c'est décidé, pour élargir leur horizon, vous les emmènerez au musée.

Enfin, lorsque vous aurez trouvé comment canaliser l'énergie qui rend parfois votre enfant incontrôlable...


Levons ici un malentendu : tout enfant atypique n'est pas nécessairement agité dans un musée! Bien sûr, cela peut être une réelle partie de plaisir d'aller au musée avec un/des enfants qui sauront canaliser leur attention et jouir de ce moment spécial avec vous.

L'objet de cet article est de proposer des clés aux parents qui rencontrent des difficultés avec l'agitation de leurs enfants dans cet environnement particulier.


Aller au musée avec un enfant atypique, ça s'anticipe


Profitez des bons plans des musées : de nombreux lieux culturels sont gratuits - comme les musées et monuments nationaux, chaque premier dimanche du mois - ou à tarifs très réduits pour les enfants.

Ainsi, pas d'enjeu financier, sentez-vous libre de n'y rester que 5 minutes s'ils ne sont vraiment pas intéressés.

Cela permet de vous éviter la frustration de n'avoir pu passer que 30 minutes (pour cause de crise de roulade par terre par exemple) dans ce lieu dont le ticket d'entrée vous a pourtant coûté une fortune!

Et gardez à l'esprit que cela ne présume pas de l'avenir ! Ils pourront revenir plus tard longuement dans ce musée qu'ils auront entrevu plus petit.


N'hésitez pas à piocher dans les sujets improbables : bien sûr il y a des expos, des musées créés spécialement "pour enfants", mais rien ne vous empêche d'explorer des sujets apparemment réservés aux adultes : et surtout, ce que vous aimez, ou qui vous intéresse, vous! Parce que vous saurez en montrer l'intérêt, et aussi, parce que ce sera l'occasion de partager sur ce que vous aimez!

Au pire, vous n'y resterez pas longtemps ; de toute façon même s'il est bref, ce sera un joli moment de partage...


Si vos enfants ont la bougeotte, privilégiez ces musées qui sont aménagés de façon à pouvoir laisser les enfants découvrir seuls : pas besoin de courir derrière, il n'y a rien (ou bien peu) à casser.


Prévoyez d'emporter pour chacun des enfants un cahier et de quoi écrire (crayon, bic, feutres... Selon ce qu'ils aiment). Nous y reviendrons plus tard.


Sur place, comment faire pour que cela se passe bien?


Dès votre arrivée, des options à prendre


Passez par le vestiaire pour vous débarrasser des manteaux. Rien de pire que d'avoir trop chaud, pour votre enfant comme pour vous. Surtout s'il est particulièrement sensible à sa sensorialité.

(Si cette question des sensations, des 5 sens à fleur de peau, de l'hyperesthésie est un sujet chez vous, retrouvez nos articles sur le sujet :


Pour cette même raison de prendre soin de vos sensations et de celles de votre enfant, prenez une gourde! Vous la remplirez facilement aux toilettes et améliorerez ainsi considérablement de confort de chacun : très souvent, les crises au musée, centre commercial.... sont liées à la chaleur, la soif : on n'y pense pas toujours!


Les casques d'audioguides sont un auxiliaire précieux, ils leur apportent la quantité d'informations qu'ils souhaitent, tout en donnant la possibilité de "couper" lorsqu'ils ont reçu assez d'éléments.


Parfois les livrets pour enfant édités par les musées sont d'un grand soutien pour les parents, parfois non : n'insistez pas, gardez-le comme une proposition.


Parfois, c'est de s'offrir une visite guidée qui permettra de profiter de toute l'ampleur des connaissances du guide, qui pourra satisfaire la soif de connaissance d'un enfant à HPI.


C'est parti pour la découverte!


Souvenez-vous : vous avez choisi un musée où il n'y a rien à casser.

Ainsi, si vous promenez une fratrie atypique, vous pouvez laisser les plus grands avancer à leur rythme, et vous pouvez rester en arrière avec un enfant ou ado qui veut creuser un sujet, ou avec le petit dernier qui avance plus lentement.

Dans ce cas toutefois, prévoyez un lieu de rendez-vous, ou tout simplement qu'il vous attende lorsqu'une bifurcation dans le parcours est possible. Si le musée est grand, et de surcroît les salles peu éclairées, cela permet de se retrouver facilement.


Profitez de l'amour des mots de l'enfant à Haut Potentiel pour convenir d'un nom de code, qui vous serait spécifique, à choisir selon son centre d'intérêt. Comme "strombolien" ou "stratopédarque". Cela vous permettra de lancer ce mot à la cantonade lorsque vous entrerez dans une salle mal éclairée, pour trouver votre enfant. Si vous aussi, vous aimez les jolis mots... Jouissance garantie!


Certains musées sont moins bien adaptés aux enfants remuants : c'est le moment de sortir les cahiers que vous aurez emportés, pour leur permettre de noter ou dessiner ce qui les intéresse, et leurs questions.

Essayez de trouver sur place une personne qui pourra y répondre : surtout si c'est difficile pour eux de s'adresser à une personne inconnue, profitez de leur motivation à obtenir une réponse pour qu'ils s'élancent!


Proposez-leur de sélectionner et dessiner sur leur cahier ce qui les intéresse. Cela leur fera un joli cahier de souvenirs, dans lequel ils peuvent également coller le ticket d'entrée, un morceau d'emballage de la glace qu'ils auront mangé au goûter... Bref, tout ce qui pourra leur rappeler cette sortie spéciale!


Parce que vous l'avez compris, il y a aussi à prévoir un moment de détente après : courir dans un square, prendre un goûter au calme si le lieu était bruyant... De façon à aborder le trajet du retour dans de bonnes conditions.


3 enfants assis par terre écrivent des notes

Photo de David Ramírez sur Unsplash

Et après? On capitalise!


Vous pourrez aussi chercher ensemble les réponses à leurs questions a posteriori : à la bibliothèque, sur internet, en téléphonant à une personne-ressource, etc.


Une fois de retour, interrogez-les sur ce qu'ils ont préféré. Et pourquoi. De ce qui était important pour eux. Parfois, c'est quelque chose de tout à fait annexe pour nous, qui aura retenu leur attention. Et pourquoi pas?

Partagez ensemble à partir de vos réponses : voilà l'occasion de très beaux moments d'échange et de découverte en profondeur de ce qui anime chacun!


Comments


Notre kit à télécharger

Vous recevrez notre Kit pour réenchanter le quotidien avec votre famille à HPI. Vous y trouverez une palette d’outils avec leur mode d’emploi.

Vous rejoindrez aussi notre liste de diffusion, qui reçoit (sans vous en inonder) notre actualité : dates de nos conférences et ateliers, nouveaux outils, nouvelles idées pour vous

bottom of page